Les Expertes, le blog

Bienvenue sur le blog du site "lesexpertes.fr".

Subscribe to this list via RSS Blog posts tagged in La vie du cabinet

Posted by on in La vie du cabinet

Ce sont des vacances bien méritées qui attendent les Expertes ! Nous fermons du 14 au 27 aout pour recharger les batteries.

Hormis les TVA, comptabilités et bilans qui sont à jour, nous avons bouclé notre premier recrutement extérieur. Ceci a été une expérience limite traumatisante qui nous servira pour la suite....

Tout d'abord, le choix de la plateforme sur laquelle déposer l'offre.

Nous avons utilisé Hub Emploi (plateforme inconnue mais gratuite dédiée aux cabinets d'expertise comptable). Cette plateforme est envahie par les cabinets (l'offre d'emploi devient introuvable en une semaine) mais quasi inconnue des candidats. Ceci étant dit, les candidatures en provenance de cette plateforme étaient d'excellente qualité mais en très petite quantité.

Et nous avons utilisé Linkedin pendant 30 jours. Là, ça a été un peu le cauchemar. De nos jours, on postule comme on like, sans trop regarder à quoi on répond. Résultat, des candidatures totalement hors sujet, des multi candidatures après que nous ayons envoyé un refus, et des CV copiés collés pour une dizaine d'entre eux (on dirait qu'un modèle type circule avec les mêmes noms de cabinets qui reviennent à chaque fois). 

Bref, après avoir appris à reconnaître les faux CV, avoir éliminé les hors sujet, et attendu (les meilleurs CV sont arrivés à partir du 25ème jour), nous avons finalement recruté un collaborateur. Et oui, un homme chez Les Expertes. Le début de l'aventure commence début septembre.

D'ici là, vivement les vacances bien méritées !

Hits: 927
Votez pour cette entrée du blog:
0

24 mai 2012 - 24 mai 2017 : cela fait 5 ans au jour près que la société Les Expertes existe !

Et finalement le million d'euros de chiffre d'affaires de l'objectif initial ne sera pas atteint....

Le chiffre d'affaires de l'exercice devrait se situer entre 330 et 400 k€ à la fin de l'exercice, suivant le niveau de missions exceptionnelles que nous aurons (par définition imprévisibles).

Même si cette réalisation est en deçà de l'objectif initial, ce chiffre sera réalisé à 2 personnes et demi, ce qui fait plutôt un bon ratio chiffre d'affaires par salarié. Après la 3ème année, nous avons réorienté notre objectif sur la qualité de la clientèle plutôt que sur le nombre de clients. Réorientation qui a eu le mérite de nous offrir une qualité de vie, et des relations très conviviales et apaisées avec nos clients. Nous dépasserons le cap des 100 clients cette année.

Comme disait un conférencier dont j'ai oublié le nom, "positionnez vos objectifs très hauts, car comme vous ne les atteindrez pas, au moins cela vous aura tiré vers le haut".

Prochain objectif pour les 5 prochaines années : 250 clients et 900 k€ de chiffre d'affaires et, surtout, être encore là !!!

Et pendant ce quinquennat, que s'est il passé dans la profession ? Et bien, pas grand chose. Les robots ne sont toujours pas là, la déréglementation n'a pas été votée, personne ne nous a uberisé, Quickbooks n'arrive pas à percer en France, et les bilans ne se font toujours pas tout seuls.... Les start uppers cherchent des métiers de rente, faciles à automatiser et qui génèrent du cash. Et malheureusement, notre métier exige de l'adaptation au client et un peu de travail...

Nous suivons donc les évolutions extérieures pour rester compétitifs tout en produisant du travail de qualité. Notre anniversaire des 5 ans ayant lieu durant une année d'élection présidentielle, au moins, nous savons que nous aurons des possibilités de changement. A suivre et vivement les 5 prochaines années !

Hits: 628
Votez pour cette entrée du blog:

Posted by on in La vie du cabinet

Pour bien préparer la période fiscale prochaine et mieux servir nos clients, les Expertes recrute !

L'annonce a été publiée sur différents sites et notamment sur celui ci :

http://hubemploi.fr/job/27-collaborateur-comptable-140/

 

 

Hits: 417
Votez pour cette entrée du blog:
0

Posted by on in creation entreprise

Ca commence doucement.

Au début, il faut juste afficher un plan des locaux et acheter des extincteurs (eau et électricité). Frisouille... 250 € et 1 heure plus tard, c'est fait.

Après, il faut envoyer un courrier pour prévenir l'Inspection du Travail que l'on embauche son premier salarié. 2 heures plus tard, après avoir trouvé à quelle adresse envoyer le fameux courrier et avoir fait la queue à la poste pour poster le recommandé, c'est de l'histoire ancienne.

Puis il faut faire les affichages obligatoires sur le harcèlement, les horaires de travail etc. Après une recherche sur internet et une mise en forme personnalisée, en une demi journée de travail c'est fait.

Ensuite il faut trouver un Centre de Médecine du Travail. Après avoir appelé cinq centres qui vous disent qu'ils sont complets et qu'ils ne prennent plus de sociétés, vous tombez sur le sixième centre qui est encore accessible à moins de 20 minutes de déplacement de votre société et vous arrivez à inscrire votre salarié. Ca vous a pris deux jours entrecoupés pour passer les coups de fils, vous faire rafaler, et remplir le dossier d'adhésion de dix pages.

Et puis, cela se complique. On vous indique que vous êtes en retard pour le diagnostic électrique que le précédent locataire aurait dû faire et votre bailleur vous met la pression pour vous mettre en règle. Vous vous renseignez sur ledit diagnostic, trouvez quatre sociétés qui ont l'agrément, constatez après avoir appelé que deux n'existent déjà plus, et que les deux autres proposent un tarif à 10 euros près identique. Vous tirez à pile ou face pour en choisir un, prenez rendez vous. Vous vous libérez pendant les 30 minutes que dure l'opération, faites le chèque de 500 euros et essayer de comprendre le rapport de vingt pages que vous recevez une semaine plus tard. Finalement vous rangez le rapport sans comprendre réellement si votre local va prendre feu dans les 10 secondes qui suivent ou l'année prochaine. Vous ne faites aucun travaux car vous ne comprenez rien au rapport. L'opération vous a pris 2 jours pleins.

Vous vous dites que vous avez passé le plus dur, mais cela se corse. La médecine du travail souhaite vous rencontrer pendant une heure pour la première visite de contrôle et vous envoie une page A4 de documents à préparer en préliminaire. Pendant deux heures, l'assistante du médecin vous explique qu'un salarié est moins autonome qu'un enfant de 8 ans. Il faut indiquer au salarié qu'il ne doit pas boire les produits ménagers, que fixer l'écran pendant toute la journée risque de nuire à sa vision, et qu'il doit se tenir droit sur sa chaise. Après ce rendez vous, vous vous faites la réflexion que regarder la télé dans votre canapé est finalement hyper dangereux : mauvaise position dans le canapé, geste répétitif avec la télécommande, risque d'étouffement avec les chips.... A ce rythme là, autant arrêter de vivre. Vous recevez un rapport d'anomalie qui vous indique qu'il faut remplir le document unique des risques poste par poste (au niveau de l'enfant de 8 ans) et toute une batterie de trucs à régulariser (acheter des pansements, attacher les câbles de votre imprimante, mettre l'imprimante à hauteur de bras pour éviter que le salarié ne se fasse un accident du travail en attrapant les feuilles...). Temps de l'opération, 3 jours.

Et puis, la roue ne s'arrête plus. Vous devez remplir un formulaire sur internet pour expliquer pourquoi vous n'allez pas péter toutes les cloisons de votre bureau et engager 20.000 euros de travaux pour que si un jour un handicapé en fauteuil vous le demande, il puisse aller aux toilettes chez vous. Temps de la recherche sur internet, de la réponse circonstanciée : 2 jours.

Et là, vous vous dites, si que l'Etat et l'Europe continuent d'appuyer sur la tête des dirigeants de TPE, y'a un moment, même avec une paille, ils ne pourront plus respirer.... Etre dirigeant d'entreprise, c'est avoir trois compétences simultanées : maîtriser la technique de son métier, encadrer du personnel et faire du commercial. Si on rajoute la gestion de corvées administratives chronophages et improductives, cela devient très très compliqué....

Après ce billet, si certains ont encore envie d'essayer, n'hésitez pas à aller au Salon des Entrepreneurs du 3 au 4 février 2016 à la Porte Maillot.

http://www.salondesentrepreneurs.com/

 

 

Hits: 1049
Votez pour cette entrée du blog:

Posted by on in La vie du cabinet

L'année 2015 finit un peu comme elle a commencé, un peu atone mais avec l'envie que le futur soit meilleur.

Tous les paradigmes ont volé en éclats. Pas un business qui n'a pas vu son modèle économique remis en cause cette année : les commerçants sont de plus en plus concurrencés par internet, les hôtels et les taxis sont concurrencés par les particuliers, des secteurs économiques entiers s'effondrent et de nouveaux apparaissent (on construit des maisons avec des imprimantes 3D maintenant, et c'est une montre qui nous dit si on est en bonne santé). Bref, il faut vraiment s'adapter.

Les experts comptables doivent aussi s'adapter à ces nouveaux clients (plus réactifs et ultra connectés), conseiller leurs clients traditionnels qui cherchent des solutions, et surtout s'adapter eux mêmes à de nouvelles formes de concurrence ou de marché. C'est donc avec toujours plus d'énergie qu'il faudra commencer 2016, ne serait ce que pour surveiller le projet NOE d'Emmanuel Macron, qui devrait impacter les experts comptables.

Du côté des Expertes, nous finissons l'année en beauté en dépassant notre objectif du quart de million de chiffre d'affaires pour la troisième clôture fiscale. Notre activité d'accompagnement à la reprise d'entreprise a été particulièrement active entre juillet et décembre 2015, ce qui explique en grande partie l'absence de billets sur le blog.

Le cabinet souhaite à tous les lecteurs de ce blog d'excellentes fêtes et vous donne rendez vous en 2016 pour encore plus de business et d'entrepreneuriat !

Hits: 1247
Votez pour cette entrée du blog:
0

Quickbooks (édité par Intuit) est le leader des logiciels de gestion aux Etats Unis pour les TPE / PME. Et Quickbooks débarque en France en septembre 2015. C'est bon ça pour nous ?

J'ai eu l'occasion d'assister à une présentation et une démonstration du logiciel Quickbooks vendredi dernier au Loft Roquette à Paris. La présentation était assurée par Philippe Barré, du groupe Pluriel, l'expert comptable qui conseille les experts comptables. Chaque fois que je le vois, je pense à la maxime de Warren Buffet "les seuls qui se sont enrichis pendant la conquête de l'Ouest sans prendre aucun risque, ce sont les vendeurs de pelles". Philippe Barré est le vendeur de pelles de la profession des experts comptables. Alors quand il présente un logiciel, on écoute pour savoir ce que l'avenir nous réserve...

Pour en revenir à Quickbooks, c'est un logiciel de gestion en ligne (en full web). Le logiciel permet de faire des devis, d'émettre des factures, de les envoyer par mail au client, de suivre les paiements des factures, sa trésorerie quotidienne, de relancer ses clients, de prévoir les paiements de factures fournisseurs à régler, et de produire la déclaration de TVA au régime réel... Quickbooks n'est pas du tout un logiciel de comptabilité : il ne gère pas la notion de stock, ni les immobilisations, ni les écritures de bilan, ni la paye. Le logiciel s'adresse plutôt à une clientèle de TPE dans le tertaire avec une faible volumétrie à saisir. L'abonnement mensuel commencera à 15€ HT et sera proportionnel au nombre d'accès simultané demandé par le client.

L'intérêt pour un expert comptable de travailler avec un client utilisant Quickbooks, est de récupérer le travail de "saisie" faite par le client (sans qu'il ne s'en rendre compte) pour lui proposer une tenue moins chère que si l'expert faisait la saisie lui même. Avec une vigilance particulièrement accrue sur la saisie des factures fournisseurs dans le logiciel et en particulier de la récupération de la TVA.

Les deux bémols pour les clients : les données sont intégralement hébergées aux Etats Unis, et le client doit saisir son login internet et mot de passe d'accès à son compte bancaire en ligne pour que les données bancaires puissent être récupérées quotidiennement. Ca peut bloquer certains clients....

A suivre donc car a priori vu le budget publicitaire prévu, nous (les experts comptables) allons en entendre parler à la rentrée....

Hits: 5203
Votez pour cette entrée du blog:

France Televisions et Radio France viennent de lancer à grands renforts de publicité le site expertes.eu en plagiant le nom de notre société et en se référençant sur Google sous le nom "Les Expertes" au lieu d'utiliser leur vrai nom "Expertes - Le Guide". Du coup, la fréquentation de notre site explose depuis lundi dernier.

Ou comment un plagiat grossier nous donne encore plus de visibilité !

Alors Mesdames, si vous vous êtes perdues sur notre site et notre blog, bienvenue à vous et n'hésitez pas à faire appel à nos services d'expertise comptable.

 

Hits: 1301
Votez pour cette entrée du blog:
0

Posted by on in La vie du cabinet

C'était il y a 3 ans jour pour jour que naissait juridiquement la société LES EXPERTES à Paris 10ème (le 24 mai 2012). Le cap de la survie initiale est maintenant franchi ! Cap sur la croissance.

Autant dire que le temps est passé très vite. La première phase de création (les 6 premiers mois) ont paru durer une éternité, avec des hauts et des bas, alors que les deux années et demi suivantes ont paru durer à peine un mois...

Le bilan de ces trois premières années est très positif :

- 3 déménagements (toujours dans le 10ème !) avec une très forte envie de rester pour un bon moment au 50 Rue de Paradis

- 80 clients en expertise comptable

- 10 accompagnements à la reprise d'entreprise avec reprise effective

- une implication forte dans différentes structures : Entreprendre Paris, le CRA, et la CCI notamment

- un recrutement en CDI et le recours à une prestataire à temps partiel

- la mise en place d'une gazette informative pour nos clients depuis début 2015

- le développement d'une petite activité de Commissariat aux Comptes dans une autre structure juridique avec une demi douzaine de mandats, depuis début 2014

bref, 3 années bien occupées !

Le chiffre d'affaires a progressé régulièrement, et celui du 3ème exercice devait atteindre le quart de million d'euros (cela fait mieux que 250.000 € ;-)) et l'objectif est toujours d'atteindre le million d'euros d'ici 5 ans. La croissance maitrisée reste l'objectif principal pour les prochaines années, tout en maintenant notre engagement d'excellent rapport qualité prix. Notre prestation n'est pas low cost car la qualité reste notre priorité absolue : efficacité, conseil, intégrité, satisfaction client et travail en confiance.

Nous avons réussi à maintenir notre objectif de zéro papier. Seuls deux clients nous envoient des documents papier sur 80 clients à ce jour, et nous n'avons consommé que trois ramettes de papier pendant la période fiscale....

Cote internet, le site explose toujours les audiences grâce au référencement naturel et à la magie du nom de domaine. Certaines journées, nous atteignons une fréquentation de 100 personnes. Cette fréquentation est nulle pour un site marchand mais exceptionnelle pour un site vitrine d'expert comptable. Le site a même atteint la prouesse de se classer en première page sur tablette lorsque l'on tape "expert comptable" sur google. Trois ans de référencement naturel !

Le marché de l'expertise comptable reste encore attentiste avant le grand big bang annoncé. La déréglementation de la profession n'a toujours pas eu lieu et le marché se scinde schématiquement en deux types de clientèle : ceux pour qui la comptabilité est un coût sans contrepartie et qui, habitués au freemium et au gratuit, cherchent à réduire ce coût au minimum, et ceux qui sont prêts à payer pour être accompagnés et conseillés, et qui voit dans l'expert comptable un partenaire de leur entreprise. Sur Paris, le flux de prospects créateurs est d'un niveau assez impressionnant, avec des entrepreneurs de plus en plus jeunes.Par ailleurs, la pénurie d'experts comptables, suite au départ massif à la retraite des baby boomers, ne se fait pas encore sentir.

Le bilan, ce sont 3 années palpitantes et riches en émotions. Vivement les 3 prochaines !

Pour ceux qui hésitent à entreprendre, n'hésitez pas, foncez !

Hits: 4347
Votez pour cette entrée du blog:

Posted by on in La vie du cabinet

Lorsque j'ai créé le cabinet il y a maintenant plus de 2 ans et demi, je m'étais posé la question de l'arrondissement dans lequel je voulais travailler. La question avait en pratique été vite réglée car habitant le 10ème, je souhaitais pouvoir aller travailler à pied et n'avoir pas trop de trajet. Lorsque l'on connait les heures de travail d'un expert comptable, autant s'épargner en plus un temps de trajet long....

J'avais quand même fait des statistiques sur le nombre d'experts comptables par arrondissement de Paris en croisant les informations du site du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts Comptables et des bases Infogreffe.

En gros, ces statistiques avaient donné : 19.000 experts comptables en France dont la moitié à Paris soit 9.500 confrères. Sur ces 9.500, plus de la moitié sont installés à part égale dans le 8ème et le 17ème arrondissement (2.500 dans chaque arrondissement). Le 10ème arrivait dans le premier quart des arrondissement avec 600 à 900 confrères installés selon les sites consultés.

Cela m'avait semblé beaucoup au départ mais le 10ème arrondissement est grand et surtout, il y a beaucoup d'entreprises qui s'y installent car cet arrondissement dispose encore de locaux grands et vétustes à réhabiliter. Et c'est donc avec fierté que j'ai découvert, en lisant le Challenges de cette semaine, que la société Parrot, avait son siège social dans le 10ème arrondissement. Après SoPi (South Pigalle) dans le 9ème, le 10ème deviendra t-il le nouvel havre de paix des entrepreneurs !

J'aimais le 10ème pour y habiter, maintenant je l'aime pour y travailler. Entrepreneurs, choisissez bien votre lieu de travail, c'est là que l'on y passe le plus de temps !

Hits: 4556
Votez pour cette entrée du blog:

Posted by on in La vie du cabinet

Alors que la société Les Expertes tend vers le zéro papier pour l'ensemble de ses prestations (réceptions des documents clients dans le cloud, envoi des plaquettes par internet etc), le papier résiste encore et toujours à l'envahisseur internet pour les vœux.

Les vœux qui sont l'occasion d'adresser un petit mot personnalisé à chacun, les vœux qui sont l'occasion de penser aux autres... Mais il faut croire que cette tradition est belle et bien finie. Force est de constater que nous avons reçu 90% de nos vœux par internet. Alors oublions le manque de charme et pensons à la planète, c'était la dernière année des vœux papier pour les Expertes. C'est promis.

Alors, la société Les Expertes souhaite par le biais de ce billet une excellente année à tous les lecteurs de son blog !

En revanche, nous maintiendrons la tradition du papier en nous abonnant à Charlie Hebdo bien sûr...

Hits: 1338
Votez pour cette entrée du blog:
0

Posted by on in La vie du cabinet

C'est avec une grande fierté que je viens d'apprendre aujourd'hui que je suis diplômée CFE (Certifed Fraud Examiner) de l'ACFE !

J'avais passé avec succès les quatre épreuves écrites en anglais de 2h chacune mi juillet, et après avoir déposé la paperasse nécessaire (photocopie et traductions des diplômes, recommandations professionnelles...), je viens de décrocher le titre tant convoité.

Même si cette spécialité est encore confidentielle en France, les "forensic accountants" cartonnent aux Etats Unis. Les auditeurs spécialisés en Fraude ont de beaux jours devant eux dans un environnement où la fraude est en recrudescence et où même les plus grands auditeurs sont touchés.

Un nouveau pan d'activité s'ouvre aux Expertes !

Hits: 1361
Votez pour cette entrée du blog:
0

Posted by on in La vie du cabinet

Depuis ce matin, Les Expertes vous accueillent dans nos nouveaux locaux au

50 Rue de Paradis, et toujours dans le 10ème.

Nos locaux sont beaucoup plus spacieux et tout neufs ! N'hésitez pas à venir nous voir.

Hits: 1377
Votez pour cette entrée du blog:
0

Posted by on in La vie du cabinet

Lorsque les experts comptables ont appris en début d'année que la date limite de dépôt de l'IS (impôt sur les sociétés) et des liasses fiscales étaient repoussées au 15 mai (au lieu du 15 avril pour l'IS précédemment), c'était la liesse dans les cabinets. Un mois de plus, c'est sûr, finies les nocturnes et le stress !!!

C'était sans compter sur les clients ! Eux aussi profitent du rallongement du délai : maintenant au lieu de donner les documents le 14 avril au soir, ils les donnent le 30 avril, juste avant les ponts... histoire de vous gâcher les quelques jours que vous auriez bien aimé prendre après 4 mois d'activité intense. Alors tant que la date n'est pas passée, il faut croire que..... c'est pas fini....

Après la date, en retard pour en retard, on n'est plus à une semaine près.... vivement le 15 mai !

Hits: 1297
Votez pour cette entrée du blog:
0

Bien que la société s'appelle LES EXPERTES, je n'ai pas de velléité particulière en termes de visibilité des femmes etc. Le nom a juste été choisi en clin d’œil...

Mais les courriers que je reçois des institutions du type INSEE, URSSAF, notaires etc adressés à "Monsieur le Directeur" ou "Monsieur le responsable" ont le don de m'énerver particulièrement. Au nom de quoi le responsable serait forcément un homme. Pourquoi ne pas remplacer "Monsieur" par "A l'attention du" qui serait plus neutre.

Dans le même genre, pourquoi les impôts continuent inexorablement à indiquer sur l'intégralité de leurs documents le mot "comptable" au lieu "d'expert comptable", prêtant tous les créateurs à la confusion, et favorisant le développement des illégaux....

Ces petites touches répétées inlassablement de misogynie  font beaucoup de mal et poussent certaines à en devenir féministes....

Hits: 4637
Votez pour cette entrée du blog:

Dans le cadre du développement de l'activité d'accompagnement à la reprise d'entreprise, Les Expertes ont été admises au sein du cercle très fermé des "experts CRA", le passage obligé pour la reprise d'entreprise.

Et voici le premier mot d'Expert publié par la société (avec grande fierté) !

http://www.cra.asso.fr/Reprendre-une-entreprise-plutot

Hits: 1507
Votez pour cette entrée du blog:
0

Posted by on in La vie du cabinet

Non sans mal il faut dire, et particulièrement côté banque....

La convention ayant oubliée d'être signée (3 avenants quand même), le paramétrage du compte a pris une semaine. Puis, deux prélèvements ayant le même montant, le 2ème montant a été bloqué avec obligation d'appeler l'agence pour le faire passer... Bref, ravie que tout ce soit finalement bien passé. Le premier prélèvement SEPA de la société est passé mi novembre.

Si toutes les sociétés attendent la date butoir du 1er février 2014 pour migrer, ça va être le big bazar dans les banques en février.... La clé de cette migration, c'est l'ANTICIPATION !!!

http://www.agefi.fr/articles/sepa-chronique-d-une-catastrophe-a-eviter-1295311.html

 

Hits: 4479
Votez pour cette entrée du blog:
0

C'est peu être à cause du temps mitigé, ou de cette ambiance de "peut-être sortie de crise" qui n'en finit pas, mais la société Les Expertes reçoit une moisson de candidatures spontanées complètement ratées et à force, il faut dire, que ça énerve de perdre son temps.

En voici un florilège des plus savoureuses pour se détendre :

- candidature reçue par mail : homme avec 22 ans d'expérience (donc au moins la quarantaine), présentation plutôt soignée du CV pour un poste de juriste en entreprise. J'ouvre la lettre de motivation adressée aux Expertes (il faut noter l'effort) qui commence par "Messieurs". Pas "Messieurs, Mesdames" ou "Mesdames, Messieurs", juste "Messieurs". Donc le type écrit à une société qui s'appelle les Expertes et s'adresse à des hommes. Ce type a du vivre dans une grotte pendant vingt ans et ne pas s'apercevoir qu'il y avait aussi des femmes chef d'entreprises. Sentant le misogyne parfait, j'ai répondu à ce mail "Madame, nous ne recrutons pas de juriste". Franchement, ça énerve.

- candidature reçue par téléphone : appel à 13h pour demander si la société recrute. Alors je pose la question, quel est l'intérêt d'appeler à 13h ? Au pire, la personne laisse un message sur le répondeur avec une chance nulle d'être rappelée. Appel perdu. Ou alors, elle tombe sur quelqu'un qui décroche en plein repas et qui, énervée, lui dit que non elle ne recrute pas même si ce n'est pas vrai. A quoi pensent les jeunes. C'est l'heure de leur pose entre les cours, alors ils appellent. Ca ne sert à rien !

- candidature reçue par mail. Illisible. Un ancien agent de sécurité recyclé en comptabilité qui recherche une première expérience. Le mail étant totalement illisible, je m'épargne la réponse. Trois heures plus tard, appel au téléphone et message furieux disant qu'il a envoyé une candidature par mail et qu'il n'a pas reçu de message. Demande à être rappelé sans laisser de téléphone. Comme s'il n'y avait que lui qui candidatait. Deux heures plus tard, sms disant qu'il exigeait une réponse suite à son mail et son appel. J'ai renvoyé une réponse en disant que s'il continuait, je portais plainte pour harcèlement et que bien entendu, je ne comptais pas le recruter.

- candidature reçue par courrier (assez rare pour être signalée). A priori favorable même si le CV sent la réorientation forcée et que la candidate n'habite même pas en région parisienne (mais dans l'Eure). Et là, une lettre qui indique que mon nom lui a été donné par une illustre inconnue d'un village où je n'ai jamais mis les pieds. En plus, ils prennent les recruteurs pour des cons...

Je passe les lettres truffées de fautes d'orthographe, les appels d'apprentis sans entreprise à 15 jours du délai qui expliquent à des experts comptables les avantages fiscaux des apprentis, les appels où le candidat apeuré bégaye sans que l'on comprenne ce qu'il dit.... Et cette foison date des 15 derniers jours seulement...

A quoi pensent les jeunes ? Les entreprises sont submergées de candidatures. C'est celui qui offre un emploi qui est en position de force actuellement sur le marché du travail. Au delà du niveau technique attendu, c'est le marketing qui fait la différence : la présentation, le soin mis à la candidature, la diction.

Alors, candidats, si vous voulez sortir du chômage ou trouver un premier emploi, faites un effort car ce ne sont pas les entreprises qui vont le faire !

Hits: 5433
Votez pour cette entrée du blog:
0

Certains clients, qui ont créé récemment (moins d'un an) se refusent à s'octroyer des congés pour faire tourner leur société et générer du chiffre d'affaires tant qu'ils le peuvent.Et c'est vrai, que dans les professions de service, et particulièrement les prestations intellectuelles, congé veut dire absence de chiffre d'affaires.

Le dirigeant d'entreprise est acculé à être performant tout le temps !

Pas de maladie, pas d'absence, pas de repos, c'est une espèce de cycle infernal.... Les services, à l'inverse de la vente (et notamment celle sur internet), requièrent d'être à 100% tout le temps. Je vois des dirigeants usés, fatigués par la perspective de ne jamais pouvoir s'arrêter. Des dirigeants qui s'imposent des rythmes infernaux (trains aux aurores, travail le week end...) pour ne pas regretter et pouvoir se rémunérer.

Lorsque certains créateurs ont pour objectif de ne plus avoir de patron, c'est illusion disparaît très rapidement car :

1/ vos nouveaux patrons ce sont vos clients

2/ en tant que votre propre patron, vous vous imposez un rythme dont vous ne toléreriez pas la moitié s'il était imposé par un autre

La solution pour sortir de ce cycle infernal consiste à recruter et former du personnel qui peut gérer en votre absence, avec toutes les difficultés que cela entraîne...  et à prendre des congés pour recharger les batteries ! Parce que performance veut aussi dire endurance !

Allez, bonnes vacances à tous !

 

Hits: 5068
Votez pour cette entrée du blog:

Une connaissance avec qui j'échangeais régulièrement sur la création de son entreprise m'annonce un jour qu'elle ne fera pas appel à mes services en expertise comptable mais à un cabinet qui fait le tour des start up et qui propose un tarif de 67 euros par mois bilan inclus. Qu'elle préfère ce cabinet parce qu'il ne fait que des start up et qu'il n'a pas de TPE classiques dans sa clientèle, et que donc, il connait mieux que les autres les mécanismes d'aides aux start up. A 800 euros par an bilan inclus, je lui conseille de ne vraiment pas hésiter à lui demander du conseil parce que je doute qu'il soit inclus...

Dont acte.

Je vais voir le site du fameux cabinet et ce qui s'écrit sur lui, et je trouve un site indiquant que l'associé fondateur, expert comptable, annonce qu'il accompagne 120 start ups aidé de 8 collaborateurs. Je calcule, cela fait 15 dossiers par collaborateurs. Ce n'est plus de l'accompagnement, c'est du bichonnage de client ! La moyenne de la profession se situant entre 40 et 50 clients par collaborateur.

Je calcule le chiffre d'affaires par an et par collaborateur : 12 K€. Là je ne vois plus ! Comment le cabinet paye t-il un collaborateur à 12 K€ par an charges sociales incluses en respectant la loi française (et sans faire de marge). Impossible. Donc première conclusion, soit le cabinet ment sur le nombre de dossiers (et de collaborateurs), soit il cache qu'il s'occupe, comme les autres, de sociétés qui ne sont pas les fameuses start up. C'est sûr, c'est moins glamour pour un start uppeur de savoir que son expert comptable fait aussi "le boucher du coin" (je cite la fameuse connaissance).

Je continue donc mes recherches et constate que la société n'est pas inscrite en tant que expert comptable mais que son objet social est déclaré en tant que conseil en relations publiques et communication. Pour finir, il s'avère que le fondateur n'est même pas inscrit à l'Ordre des Experts Comptables....

C'est donc tout simplement un illégal ! Appelons un chat un chat.

Mais ce qui m'énerve, à la limite ce n'est pas son existence, c'est l'usurpation de titre. Il se prétend expert comptable (pas sur son site) sur tous les autres sites qui le référence. Expert comptable, c'est 8 ans d'étude, un diplôme que moins d'un candidat sur 10 qui commence n'obtient à la fin. C'est un parcours du combattant qui doit être respecté.

Je ne comprends même pas que les incubateurs, et pépinières recommandent un illégal. Si c'est juste pour écraser les prix, je ne vois pas l'intérêt. Ces fameux start uppeurs qui ne veulent pas payer plus de 67 euros accepteront ils que leurs futurs clients mégotent sur le prix de leur propre produit...

Bref, conseil à tous ceux qui cherchent un expert comptable, vérifiez avant de signer votre lettre de mission son inscription à l'Ordre des Experts Comptables :

http://www.experts-comptables.fr/oecdirectory/search///regourd/1/natural,legal

 

 

Hits: 1340
Votez pour cette entrée du blog:

C'était il y a un an (à quelques jours près) que la société recevait son premier K Bis.

Après un an d'existence, la société se porte très bien et s'apprête à se développer encore plus pour cette 2ème année.

L'heure du bilan :

- le déménagement dans des nouveaux locaux Cour des Petites Écuries depuis novembre 2012

- 25 clients a qui nous proposons une mission récurrente en expertise comptable

- 8 clients qui ont fait appel à nous pour des missions ponctuelles ou exceptionnelles en expertise comptable ou conseil

- 45 heures de formation dispensées aux créateurs et repreneurs d'entreprise

- une filleule accompagnée dans le cadre du parrainage Paris Initiative Entreprise

Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance !

C'est donc à bloc que nous commençons cette 2ème année d'existence !!!

Conserver une taille humaine et un lien direct avec les entrepreneurs, répondre rapidement aux attentes, et toujours conseiller dans la bonne humeur : voilà nos objectifs prioritaires.

 

Hits: 1382
Votez pour cette entrée du blog:
0

Archives

Aller en haut