Enfin ca bouge !

Le sénateur Jean Jacques LASSERRE des Pyrénées Atlantiques a enfin posé la question qui fâche : est il possible de ne plus obliger les sociétés françaises à déposer leurs comptes ?

Cette obligation française (qui n’en est pas une en Allemagne) permet aux concurrents étrangers de tout savoir sur nos entreprises : situation financière, investissement, résultat, marge…. La France donne tout à livre ouvert pendant que les autres pays européens n’ont aucune obligation. Une entreprise française qui ne publie pas ces comptes s’expose à une contravention et des poursuites.

Arnaud Montebourg vient d’envisager cette question. Il était temps, la compétitivité et la protection de notre patrimoine économique commence à ce stade et ne coûte rien !

Read More

Sortie du routard de l’intelligence economique

C’est durant le congrès de l’ordre des Experts Comptables le 4 Octobre 2012 que le Guide du Routard de l’Intelligence Economique a été présenté par Oliver BUQUEN (prononcez à la bretonne Buquhein et non Buquène !).

En collaboration avec Agnès Bricard (de l’ordre des experts comptables), d’Oliver Buquen (de la D2IE), des CCI et de Thomas Legrain, le guide est un très bon résumé de la matière avec la présentation des différentes composantes de l’IE : la veille, l’influence, et la sécurité du patrimoine.

Afin de mettre les experts comptables au coeur du dispositif, un accent est mis sur les TPE/PME et deux autres chapitres présentent les différents intervenants nationaux et locaux. Enfin, une liste d’ouvrages, de formations, et de sites internets permet d’aller plus loin.

Vrai bon ouvrage de première approche et de sensibilisation à la matière et excellente initiative en partenariat avec l’ordre des experts comptables.

 

 Guide du routard Intelligence Economique

Read More

Une question comme ça…..

Lorsque l’on tape « expert comptable pas cher » sur internet, deux sites ayant acheté des liens payants reviennent le plus souvent. Ils proposent des tenues de comptabilité à partir de 69€ HT par mois bilan inclus, et la consultation téléphonique de conseil à 49€ HT de l’heure. Imbattable ! Comme m’ont dit des clients déçus par ces prestataires, c’est « à partir de…. » ! Personne n’arrive à avoir le tarif annoncé. Et pour avoir ce tarif, il faut quasiment tout faire soit même. A la fin, le client paye plus cher que dans un cabinet traditionnel, mais le mal est fait.

Ce genre d’offre a fait du mal à la profession car elle sous entend que les prestations d’expertise comptable ne valent pas plus cher que celles d’un plombier et tire vers le bas tout le monde. 

Face à cette nouvelle concurrence, et pour proposer des tarifs compétitifs en tenue comptable, les experts comptables ont deux options :

* s’équiper de technologies innovantes qui quasi automatisent la saisie : scanner de factures avec reconnaissance de caractères, et pré-saisie comptable automatique, logiciel permettant la récupération automatique des relevés bancaires, logiciel acceptant les écritures sur Excel….

C’est le choix qu’à fait Les Expertes.

* ou délocaliser la main d’oeuvre qui saisit les pièces dans un pays à bas coût de main d’oeuvre. Alors que le contexte de crise a poussé le gouvernement à faire revenir la main d’oeuvre des centres d’appels vers la France, cette option séduit de plus en plus d’experts comptables. Le principe : un expert comptable en France avec un petit bureau pour recevoir les prospects, un ou deux collaborateurs avec lui, et une armée de petites mains au Maroc, en Tunisie, à Madagascar ou en Chine pour saisir les documents transmis par le bureau français par internet. Les petites mains saisissent au kilomètre, et le ou les collaborateurs français corrigent tranquillement les erreurs le lendemain. 

Indépendamment de l’aspect incivique de la démarche et bien qu’elle soit parfaitement légale (il suffit d’un expert comptable qui signe les comptes à la fin), si tous les experts comptables optent pour ce système, la réponse immédiate du gouvernement sera la suppression du monopole et la déréglementation totale de la profession. On n’a rien sans rien. Vous voulez la concurrence, vous allez l’avoir.

Mais la question que je me pose juste comme ça : dans un contexte de guerre économique où les données comptables internes d’une société innovante valent de l’or, est il plus facile d’obtenir les données en les piratant avec des systèmes informatiques sur le sol français, ou d’obtenir pour une bouchée de pain toutes les informations financières auprès d’une main d’oeuvre étrangère aux abois financiers (et qui n’a par ailleurs aucun patriotisme exacerbé pour la France) ? 

Alors que le congrès de l’ordre des experts comptables a mis en avant l’intelligence économique avec la présentation du guide du Routard de l’Intelligence Economique, ne doit on pas se poser la question en premier lieu de la sécurité des données que l’on traite pour le client.

Le pire est que les sociétés clientes de l’expert comptable ne sont quasiment jamais au courant de cette organisation. Clients, prospects, demandez à l’expert comptable où sont saisies les pièces comptables. Et faites votre choix en connaissance de cause.

 

 

Read More

l’IE, c’est parti !

LES EXPERTES était présente ce matin à la conférence sur l’intelligence économique organisée par la préfecture de l’Ile de France, en partenariat avec la CGPME et les CCI, pour sensibiliser les entreprises à la matière et présenter le plan stratégique 2012-2015.

Passée cette impression d’être au milieu d’un panier de crabes  (un quart de l’assistance représentait des acteurs privés vivant de l’activité, un bon tiers des acteurs publics  – CCI, préfets, gendarmerie, DCRI…, le reste étant composé d’entrepreneurs), la conférence était très bien organisée :

* introduction du préfet d’Ille de France, Monsieur CANEPA, rappelant les enjeux de la compétitivité et de l’Ile de France,

* puis présentation des objectifs du plan stratégique de l’IE de 2012 à 2015 par Olivier BUQUEN,

* présentation-débat par trois entrepreneurs (ETI, PME et TPE) présentant l’intérêt d’avoir recours à l’IE mais les difficultés à trouver les interlocuteurs adéquats,

* et conclusion d’Edith CRESSON, toujours aussi vive et percutante.

L’un des objectifs du plan est de placer les professionnels proches des entrepreneurs (à savoir les experts comptables, avocats et notaires) au coeur d’un dispositif afin que ceux ci détectent des besoins ou des risques, et aident les entrepreneurs à trouver les bons interlocuteurs.

Vrai bel enjeu pour la profession : protéger les entreprises françaises, aider à maintenir leur compétitivité et apporter une vraie valeur ajoutée à nos clients. Expert comptables, entrepreneurs, l’IE c’est parti !

Read More