L’intelligence Artificielle sonne t’elle le glas de la relation client ?

  • Il faut avouer que depuis quelques mois, parler à quelqu’un quand on est en difficulté sur un site internet relève de l’exploit, et lorsque l’on y arrive, après avoir fait une série de  » #-1-« suivi de commande »-2-3- « oui »-1″, il faut tout ré expliquer depuis le départ pour, au final, avoir une réponse plus que décevante. Les meilleurs exemples : Dell, Microsoft, Orange, Infogreffe…. Clairement, le message est que l’on ne veut pas vous parler. Le robot doit pouvoir vous gérer sans humain.
  • Cette stratégie de remplacement de l’humain par de l’informatique est clairement la stratégie des start up qui se montent actuellement et qui tentent de faire mieux que les entreprises traditionnelles. Apeurées, les entreprises traditionnelles se mettent aussi à essayer de gagner un peu d’argent en informatisant leurs répondeurs téléphoniques. On le sait bien, un robot ne prend pas de congés, n’est pas malade et travaille 24h/24 7j/7 sans réclamer d’augmentation. L’humain devient coûteux et moins efficace.
  • A force de déshumaniser la relation client (allers retours de mails, annulation de commande…), on rend les clients frustrés et ils bannissent le site ou ont une image négative de la marque. Demandez moi mon avis sur les marques citées ci dessus 😉
  • Alors que tout le monde prédit la fin des experts comptables d’ici 5 ans, lorsque l’on fait un point des bilans sortis par Les Expertes au 31 décembre 2021, le constat est que les clients voulaient venir physiquement dans nos locaux pour nous parler. Parler de l’exercice écoulé, nous exposer leurs projets, se projeter, nous demander conseil, nous écouter leur suggérer des optimisations, les informer sur les nouveautés… Bref, être écouté en face à face. Avoir un contact humain. Pour nous, le rendez vous bilan est le moment clé de notre mission annuelle. Le bilan et la liasse fiscale sont le support de ce rendez vous mais l’essentiel est ce moment. Alors quand je vois la voie que prennent les start ups et les entreprises qui veulent gagner encore plus, je ne m’inquiète plus du tout sur notre avenir. Nous avons un boulevard et pour l’instant, aucun robot ne remplace cela. Parfois, on se demande si les entreprises ont compris en quoi consistaient leur métier réellement….

Depuis le début de l’année 2021, les Expertes ont accompagné plus de dix repreneuses et repreneurs de l’étude de cible jusqu’à la cession :

  • Janvier 2021 : Société de fabrication et vente d’équipements destinées à l’aménagement des espaces verts – CA de 3 à 5 M€ – Effectif : 10 à 20 personnes – Localisation : Nouvelle Aquitaine
  • Février 2021 : Société de fabrication de mobilier de luxe – CA de 1 à 2 M€ – Effectif : 5 à 10 personnes – Localisation : Bretagne
  • Février 2021 : Société de fabrication et installation de piscines – CA de 1 à 2 M€ – Effectif : 5 à 10 personnes – Localisation : Nord
  • Mars 2021 : Société distributrice de raccords rotatifs – CA < 500 k€ – Effectif : 1 à 5 personnes – Localisation : Ile de France
  • Avril 2021 : Société BTP tout corps d’état – CA : 500 k€ à 1 M€ – Effectif : 5 à 10 personnes – Localisation : Ile de France
  • Juillet 2021 : Concession de motos – CA de 2 à 5 M € – Effectif : 5 à 10 personnes – Localisation : Centre – Val de Loire
  • Juillet 2021 : Société de façonnage dans l’édition et l’impression – CA de 1 à 2 M€ – Effectif : 10 à 20 personnes – Localisation : Ile de France
  • Septembre 2021 : Société de BTP spécialisée en peinture – CA de 2 à 5 M€ – Effectif : 10 à 20 personnes – Localisation : Ile de France
  • Septembre 2021 : Société de conseil et formation – CA : 1 à 2 M€ de CA – Effectif : 1 à 5 personnes – Localisation : Nouvelle Aquitaine
  • Et deux autres planifiés d’ici la fin de l’année ! Notre spécialisation est bien réelle.

La première et non des moindres : la théorie de la courbe du changement. Cette courbe décrit les différentes étapes que vit un individu face au changement : choc / deni / colère / peur / tristesse (là, on atteint la phase de dépression) puis acceptation / pardon / quête de sens et sérénité. Cette courbe vaut aussi bien pour les individus que les entreprises. Et la théorie veut que tout le monde suive la même trajectoire à son propre rythme. A l’aube du 3ème confinement, où en sommes nous ? probablement pas dans la sérénité avant un bon bout de temps…

La seconde : la théorie de l’évolution de Darwin. Les espèces doivent changer pour survivre et s’adapter aux variations de leur environnement. Là, on y est en plein. Que ce soit au niveau comportemental (la bamboche, c’est terminé !), ou au niveau des entreprises (click and collect, nouvelles activités, digitalisation à marche forcée etc).

Et enfin la troisième, la théorie des besoins illustrée par la pyramide de Maslow. Alors que nous étions en plein épanouissement personnel entre besoins d’appartenance et besoins d’estime, nous sommes tous redescendus dans le bas de la pyramide dans les besoins physiologiques : trouver à manger avant le couvre feu, récupérer du cash avec le PGE, aménager son logement en bureau etc

Ce choc qu’est le covid permet d’illustrer des théories qui semblaient très lointaines et qui finalement se vérifient à la lettre.

Pour les experts-comptables, cela se traduit par : essayer d’être en avance sur les clients dans la courbe du changement pour les accompagner, si ce n’est pas déjà fait, être digitalisé à 100%, et sécuriser son portefeuille client. Et c’est reparti pour une nouvelle saison fiscale ! Bonne année à tous.

La vie de chef d’entreprise ressemble actuellement à un jeu télévisé médiatique dans lequel les règles du jeu changent du jour au lendemain, et dans lequel les sociétés n’ont pas d’autre choix que de s’adapter en permanence pour survivre.

Les dirigeants des sociétés qui clôturent avant le 31/12 sortent des bilans (soit excellents, soit catastrophiques) mais sortent surtout épuisés physiquement et mentalement par cette épreuve. Cette année 2020 aura été une année de cauchemar où l’adaptation permanente aura été la règle.

Télétravail, fermeture, ouverture, re fermeture, gestion du cash, gestion des salariés, gestion de la réception des clients… du 11 mars à aujourd’hui sans visibilité aucune.

La période fiscale s’annonce épique !

C’est avec une joie non dissimulée que nous avons le plaisir de vous annoncer que notre spécialisation en accompagnement à la transmission, et à la cession / acquisition a été reconnue officiellement par l’Ordre des Experts Comptables de Paris. La reconnaissance de spécialités existe depuis début 2020, et nous sommes fières de faire partie des premiers spécialistes. Après expertes, spécialistes !

Nous espérons que cette spécialisation reconnue nous donnera encore plus de visibilité dans cette activité que nous pratiquons depuis la création du cabinet.

https://www.guide-experts-comptables.fr/actualite-comptable/expert-comptable-faut-il-se-specialiser-ou-se-diversifier-pour-developper-son-cabinet

Après six ans de bons et loyaux services, le site internet des Expertes a fait l’objet d’un gros toilettage (esthétique, fonctionnel, et technologique) afin de mieux répondre aux attentes des prospects et visiteurs.

Nous voyons d’ores et déjà les effets sur la fréquentation du site et par le nombre de messages envoyés par les prospects.

Un grand merci à 365degres pour son accompagnement et sa patience !

Ce sont des vacances bien méritées qui attendent les Expertes ! Nous fermons du 14 au 27 aout pour recharger les batteries.

Hormis les TVA, comptabilités et bilans qui sont à jour, nous avons bouclé notre premier recrutement extérieur. Ceci a été une expérience limite traumatisante qui nous servira pour la suite….

Tout d’abord, le choix de la plateforme sur laquelle déposer l’offre.

Nous avons utilisé Hub Emploi (plateforme inconnue mais gratuite dédiée aux cabinets d’expertise comptable). Cette plateforme est envahie par les cabinets (l’offre d’emploi devient introuvable en une semaine) mais quasi inconnue des candidats. Ceci étant dit, les candidatures en provenance de cette plateforme étaient d’excellente qualité mais en très petite quantité.

Et nous avons utilisé Linkedin pendant 30 jours. Là, ça a été un peu le cauchemar. De nos jours, on postule comme on like, sans trop regarder à quoi on répond. Résultat, des candidatures totalement hors sujet, des multi candidatures après que nous ayons envoyé un refus, et des CV copiés collés pour une dizaine d’entre eux (on dirait qu’un modèle type circule avec les mêmes noms de cabinets qui reviennent à chaque fois).

Bref, après avoir appris à reconnaître les faux CV, avoir éliminé les hors sujet, et attendu (les meilleurs CV sont arrivés à partir du 25ème jour), nous avons finalement recruté un collaborateur. Et oui, un homme chez Les Expertes. Le début de l’aventure commence début septembre.

D’ici là, vivement les vacances bien méritées !

24 mai 2012 – 24 mai 2017 : cela fait 5 ans au jour près que la société Les Expertes existe !

Et finalement le million d’euros de chiffre d’affaires de l’objectif initial ne sera pas atteint….

Le chiffre d’affaires de l’exercice devrait se situer entre 330 et 400 k€ à la fin de l’exercice, suivant le niveau de missions exceptionnelles que nous aurons (par définition imprévisibles).

Même si cette réalisation est en deçà de l’objectif initial, ce chiffre sera réalisé à 2 personnes et demi, ce qui fait plutôt un bon ratio chiffre d’affaires par salarié. Après la 3ème année, nous avons réorienté notre objectif sur la qualité de la clientèle plutôt que sur le nombre de clients. Réorientation qui a eu le mérite de nous offrir une qualité de vie, et des relations très conviviales et apaisées avec nos clients. Nous dépasserons le cap des 100 clients cette année.

Comme disait un conférencier dont j’ai oublié le nom, « positionnez vos objectifs très hauts, car comme vous ne les atteindrez pas, au moins cela vous aura tiré vers le haut ».

Prochain objectif pour les 5 prochaines années : 250 clients et 900 k€ de chiffre d’affaires et, surtout, être encore là !!!

Et pendant ce quinquennat, que s’est il passé dans la profession ? Et bien, pas grand chose. Les robots ne sont toujours pas là, la déréglementation n’a pas été votée, personne ne nous a uberisé, Quickbooks n’arrive pas à percer en France, et les bilans ne se font toujours pas tout seuls…. Les start uppers cherchent des métiers de rente, faciles à automatiser et qui génèrent du cash. Et malheureusement, notre métier exige de l’adaptation au client et un peu de travail…

Nous suivons donc les évolutions extérieures pour rester compétitifs tout en produisant du travail de qualité. Notre anniversaire des 5 ans ayant lieu durant une année d’élection présidentielle, au moins, nous savons que nous aurons des possibilités de changement. A suivre et vivement les 5 prochaines années !

Pour bien préparer la période fiscale prochaine et mieux servir nos clients, les Expertes recrute !

L’annonce a été publiée sur différents sites et notamment sur celui ci :

http://hubemploi.fr/job/27-collaborateur-comptable-140/

L’année 2015 finit un peu comme elle a commencé, un peu atone mais avec l’envie que le futur soit meilleur.

Tous les paradigmes ont volé en éclats. Pas un business qui n’a pas vu son modèle économique remis en cause cette année : les commerçants sont de plus en plus concurrencés par internet, les hôtels et les taxis sont concurrencés par les particuliers, des secteurs économiques entiers s’effondrent et de nouveaux apparaissent (on construit des maisons avec des imprimantes 3D maintenant, et c’est une montre qui nous dit si on est en bonne santé). Bref, il faut vraiment s’adapter.

Les experts comptables doivent aussi s’adapter à ces nouveaux clients (plus réactifs et ultra connectés), conseiller leurs clients traditionnels qui cherchent des solutions, et surtout s’adapter eux mêmes à de nouvelles formes de concurrence ou de marché. C’est donc avec toujours plus d’énergie qu’il faudra commencer 2016, ne serait ce que pour surveiller le projet NOE d’Emmanuel Macron, qui devrait impacter les experts comptables.

Du côté des Expertes, nous finissons l’année en beauté en dépassant notre objectif du quart de million de chiffre d’affaires pour la troisième clôture fiscale. Notre activité d’accompagnement à la reprise d’entreprise a été particulièrement active entre juillet et décembre 2015, ce qui explique en grande partie l’absence de billets sur le blog.

Le cabinet souhaite à tous les lecteurs de ce blog d’excellentes fêtes et vous donne rendez vous en 2016 pour encore plus de business et d’entrepreneuriat !